Plan interactif de la ville »

Contactez-
nous

Parcours découverte

 

Promenade au Bois des Rêves

Promenade n° 5 : Bois des Rêves - Bruyères

Ce circuit offre une importante variété de paysages. Le départ et l’arrivée se font dans la zone boisée du Bois des Rêves à Mousty qui contraste avec le caractère urbain de Louvain-la-Neuve. Cette partie de la ville se caractérise par une importante concentration de l’habitat et une omniprésence des espaces verts (nouveaux ou anciens qui ont été maintenus). Ces espaces verts publics, valorisés par les jardins privatifs, ont des fonctions très différentes : tantôt s’ouvrant à tous, tantôt plus intimistes…

1. La rue de Morimont

Le point de départ de cette promenade longe le Bois des Rêves, qu'il n'est plus nécessaire de présenter. La belle haie qui borde le bois est plantée d'essences variées. La floraison échelonnée de l'amélanchier, du merisier et de l'aubépine offre un plaisir visuel d'avril à juin. Sur la gauche, on note la présence de quatre très beaux chênes, qui mériteraient certainement un classement.

2. Le Ry Angon

A l'entrée du bois, un petit pont surplombe le ruisseau "Ry Angon". le Ry Angon se jette dans la Dyle non loin de la gare de Mousty. Il alimentait fin du 19ème siècle une roue de 2 m de diamètre qui permettait de broyer la terre noire utilisée dans la fabrication des colorant ainsi qu'une roue à farine à ce qui est aujourd'hui devenu le manège De Broux. Sur la gauche, on observe quatre bassins qui constituaient une station de lagunage.
Plus loin, sur la gauche toujours, vous pouvez voir le Brou (du wallon "broetia", qui signifie bourbier). Situé dans une zone humide, ce site mérite une attention particulière.
En montant dans le bois de hêtres, on longe quelques propriétés imposantes.

3. Bois de Morimont

Le bois de Morimont est une réserve ornithologique libre qui se compose de frêne, érable, orme, hêtre, châtaignier, Prunus, robinier, Milium, Circaea, Scrophularia…
Le Manoir du même nom, situé sur les hauteurs du bois, est un ancien relais de chasse transformé en petit hôtel de charme. Celui-ci a accueilli l’actrice française, Emmanuelle Béart, pour sa nuit de noces en 2008.

4. De la rue de l'Élevage vers la rue de Mont-St-Guibert

Au sommet du chemin de Morimont, vous devez bien suivre les indications du plan pour vous retrouver dans la rue de l'Elevage, en direction de l’hôpital des Clairs Vallons. Les talus sont colonisés par le genêt. Cet arbuste de la famille des légumineuses, comme le haricot ou le petit pois, présente des gousses noires qui éclatent au soleil. C'est une aubaine pour le lapin, l'accenteur mouchet, la fauvette à tête noire… mais aussi par une plante invasive la renouée du Japon.


5. Les alentours de la Ferme équestre des Bruyères

En contrebas des anciens bâtiments de ferme, un verger d'anciennes variétés a été replanté par l'université. Les arbres résistent difficilement aux coups de dents des chevaux et des ânes, malgré les protections.

6. En amont du lac

Une zone écologique de 60 ares a été protégée de toute intrusion humaine par une clôture, pour favoriser autant que possible la vie sauvage.

7. Le lac

C'est ici que la Malaise trouvait autrefois sa source. Source qui a été aménagée pour devenir un lac, véritable réserve pour les eaux de pluies. En effet, LLN est sans doute la seule ville de Belgique équipée entièrement d'un réseau d'égouttage séparatif. Ceci signifie que les eaux usées sont acheminées vers la station d'épuration de Wavre alors que les eaux de pluies sont envoyées vers le lac.
Créé artificiellement, ce dernier constitue un véritable bassin d'orage pour les eaux de ruissellement des différentes vallées (Lauzelle, Hocaille, Bruyères) qui sont relâchées progressivement vers la Malaise. Son profil en pente douce, la présence d'une île centrale et de bordures recouvertes de végétaux, lui confèrent un refuge idéal pour de nombreuses espèces d'oiseaux. Le grèbe huppé y niche depuis plusieurs années.
Des aménagements de rénovation/réfection ont été réalisés en 2010/2011.

8. La Scavée du Point du Jour

Un superbe chêne, qui mériterait le classement, veille sur la petite maison blanche depuis laquelle on pénètre dans l'ancienne scavée (fortement dégradée au cours de ces dernières années, suite notamment aux multiples travaux d'urbanisation). La Ville et l'UCL ont eu à cœur de conserver le charme de ce joli petit sentier. Récemment, de nouvelles plantations (chênes, charmes, aubépines, sureau) y ont été réalisées.

Après environ 300 mètres, on se dirige sur la gauche vers la rue du Rondia, en passant sous un immeuble.

9. Le Jardin des Rondes Bosses

On quitte la rue du Rondia par un second passage couvert. On peut ensuite traverser le jardin des Rondes Bosses vers le chemin du Fil à Plomb. Ce paradis des enfants du quartier est bordé d'une sorte particulière de prunus qui fleurit en automne et au printemps.

On traverse ensuite le petit bois de la Palette. Cet espace vert, d'environ 60 ares, sépare le vieux quartier des Bruyères - plus estudiantin - du nouveau quartier. Il permet de rejoindre le lac. On retrouve le sentier de la Rêverie du promeneur solitaire. On passe à côté de l'Aula Magna pour se diriger ensuite vers le quartier de l'Hocaille. On longe l'église et les maisons suspendues à la vallée.

10. Point de vue sur le quartier des Bruyères

En passant sous le boulevard André Oleffe par le 2e passage, on débouche face au petit sentier qui descend du quartier de l'Hocaille. De là, on peut jeter un dernier regard vers le nouveau quartier des Bruyères. On y note la présence d'une sculpture réalisée dans une racine de camphrier retrouvée en mer de Chine (œuvre de Sofu Teshigahara).


11. Une zone humide le long de la rue de la Malaise

On passe sous le pont de la RN 238 pour se diriger vers la rue de la Malaise. Avant d'entrer dans le bois, on découvre, sur la gauche, une prairie à laïches. Celle-ci est partiellement envahie par la consoude, le cerfeuil sauvage, le liseron…

12. Les fonds humides de la Malaise

Restez sur le sentier principal qui court le long de la Malaise jusqu'à l'étang du Bois des Rêves (attention : les piétons ne peuvent emprunter le chemin voisin réservé à la pratique équestre). Principalement composé d'aulnes accompagnés du frêne, du noisetier et du sorbier, ce fond humide, maintenu très naturel, vous offrira un peu de fraîcheur. Le chevreuil est régulièrement observé dans les environs, notamment en hiver, vu la proximité d'une eau courante qui ne gèle pas.


Voir la promenade n°6 à Mousty et Limauges


In the year 2000 Corum introduced the Bubble, an oversized rolex replicaBreitling replicahttp://www.select.org.uk/image.php?p=AudemarsPiguet-Replica.htmlreplica watchescopy watchesPanerai Replica WatchesIWC Replica Watchesbreitling replicaCARTIER REPLICAreplica watches salecartier replicaSWISS REPLICA WATCHES with an even larger crystal .