Plan interactif de la ville »

Contactez-
nous

Parcours découverte

 

Promenade à Ottignies

Promenade n°9 : Haut d'Ottignies

Preuve que la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve est nichée au creux d’un jeu de vallons, cette promenade plus sportive (déconseillée aux personnes à mobilité réduite) vous fera découvrir quelques bois et chemins fréquentés surtout par les habitants du quartier. Se munir de bonnes chaussures est vivement conseillé pour escalader les pentes ardues de nos bois !

1. Eglise évangélique

Cette église protestante, située rue des Fusillés, a été construite en 1980 d’après les plans de l’architecte Andries d’Anvers. Empruntez l’allée située entre les n°49 et 51 de la rue pour rejoindre à droite le sentier Maurice Carême.

A l’arrière de l’église, le sentier Maurice Carême longe la Dyle, bordée d'une belle rangée de peupliers.

2. Blanc-Ry

Depuis le sentier Maurice Carême, prendre la rue du Blanc-Ry. Juste avant le pont, via le rond-point, on pénètre, par la rue à droite, dans le bois bordant la nationale après avoir longé une petite prairie encaissée. Le quartier du Blanc-Ry a un charme réel et un intérêt biologique indéniable de par la végétation que l’on peut y trouver.

En prenant la rue du Bois Papa, vous arrivez dans le quartier de La Croix.

3. Bois de l’Escavée

On entre dans le Bois de l’Escavée par le sentier del Crwé. Ce sentier a été légèrement dévié pour laisser la place à la construction d’un habitat groupé comprenant un ensemble de maisons passives.

Acquis par la Ville en 2007, le bois est traversé par divers chemins et sentiers le long desquels on peut trouver des panneaux explicatifs sur la faune et la flore. Connu aussi sous le nom familier de " Bois des Justes ", d’après l’avenue du même nom qui le jouxte, le bois de l’Escavée présente un grand intérêt du point de vue de sa biodiversité. On recense 1.709 arbres (385 chênes, 352 bouleaux, 180 merisiers et 173 hêtres) sur les 5ha 53a du site. On y observe également quelques arbres morts assez intéressants par leur rôle positif sur la biodiversité et la santé des forêts (habitat pour des milliers d’espèces, régénération naturelle de la forêt...).

On descend ensuite vers la partie basse du bois en longeant une ancienne prairie en cours de reboisement.

Le bois est régulièrement occupé par un groupe d’enfants qui y développent diverses activités. Au cours du petit périple dans le bois, vous découvrirez une série de nichoirs (à oiseaux et à insectes) réalisés en 2009 par l'école communale de La Croix avec la collaboration du Crabe asbl. L’intérêt est de fournir aux oiseaux et aux insectes des refuges supplémentaires facilitant leur observation. En 2010, une mare a été installée dans la partie la plus basse.

Vous remontez ensuite sur la gauche en longeant la zone de pente occupée par une hêtraie,

pour rejoindre la zone du plateau, planté principalement de myrtilles, chèvrefeuilles, ronces, fougères, houx, sorbiers des oiseleurs et bourdaines. A la lisière du bois, on trouve le pic épeiche et le pic vert.

Une fois arrivé sur l'avenue des Justes, vous prenez à gauche en longeant la partie du bois constituée d’un talus fleuri assez remarquable l’été et d’une bande boisée composée de bouleaux, de charmes, de merisiers, sorbiers, aubépines, sureaux… sources de nourriture pour de nombreux oiseaux.

4. Bauloy

En remontant l’avenue des Justes, on arrive devant le jardin potager communautaire du Bauloy longé par le sentier de la Sapinière. Le nom de ce sentier est lié à la présence d'épicéas juste avant la guerre.

Vous découvrez également les compostières communes du quartier du Bauloy, un quartier d’habitat social.

5. Bois de l’Etoile

Ce bois doit son nom aux rues du carrefour qui le jouxtent et à leur disposition en étoile. Cet ensemble de hautes futaies, loti vers la fin du 19ème siècle, est planté principalement de hêtres, de noisetiers et de bouleaux.

6. Bois des Rêves

On pénètre dans le bois par l’entrée située face à l’avenue du Parc. La promenade descend dans la « Vallée de Wavre ».

Le Bois des Rêves fait partie des Sites de Grands Intérêts Biologiques et des sites Natura 2000, grâce notamment à sa réserve naturelle. De très nombreux oiseaux y sont observés régulièrement. Parmi les espèces nicheuses : bergeronnette grise, bruant jaune, canard colvert, épervier d’Europe, chouette hulotte, faucon crécerelle, gobe-mouche, grimpereau, hibou moyen-duc, sittelle ainsi que plusieurs espèces de mésanges, pics et fauvettes…

Non loin de là, sur votre gauche, se trouve la mare aux biches. Il s'agit d'une ancienne mare biologique connue des habitants sous son vocable wallon « Li Basse aux Biches », auquel de nombreuses légendes sont associées. Asséchée à l’heure actuelle, elle est toujours renseignée par un panneau. La flore et la faune des environs comprennent cinq types de végétation différents : aulnaie, hêtraie, frênaie, chênaie et sapinière.

7. Entrée du Domaine du Bois des Rêves

Vous longez un centre de revalidation pour la vie sauvage appelé « Birds Bay », installé depuis 2011 à deux pas de la plaine de jeux du Bois des Rêves. Cette asbl accueille des animaux de toutes plumes et de tous poils trouvés trop jeunes, malades ou blessés et les soigne bénévolement pour ensuite les relâcher dans la nature dès que leur état le permet.

8. Allée du Bois des Rêves

Des gabions (rochers en cage) ont été installés le long de la voie du chemin de fer pour créer un chemin pédestre et cyclable qui mène à la rue de Renivaux. Du haut de cette rue et au-delà des murs anti-bruit, on peut jouir d’une jolie vue sur le centre d’Ottignies.

9. Rue de Renivaux

Implanté sur une propriété de 8 hectares, le Collège du Christ-Roi fut fondé par les frères rédemptoristes et ouvert à Pâques 1965.

A l'angle de la rue de Renivaux et de la Montagne du Stimont vous trouverez la Chapelle Notre-Dame de Lourdes : la dédicace à Notre-Dame de Lourdes laisse supposer que cette chapelle a été construite après 1858, date des apparitions. La maison et la chapelle furent détruites en 1944, lors du dynamitage des ponts du chemin de fer proches. Laissée à l’abandon, la chapelle fut reconstruite en 1976.

Retour vers l’église évangélique par la rue du Chemin de Fer et la rue des Fusillés sur la droite.


In the year 2000 Corum introduced the Bubble, an oversized rolex replicaBreitling replicahttp://www.select.org.uk/image.php?p=AudemarsPiguet-Replica.htmlreplica watchescopy watchesPanerai Replica WatchesIWC Replica Watchesbreitling replicaCARTIER REPLICAreplica watches salecartier replicaSWISS REPLICA WATCHES with an even larger crystal .